LE PUBLIC

public accueil

Le département des Pyrénées-Atlantiques compte près de 1300 familles issues de la communauté des Gens du Voyage. Cette population, présente sur notre territoire d'intervention, peut par exemple stationner légalement sur un des équipements proposés par les collectivités territoriales compétentes, sur un terrain privé ou encore est en errance.

L'ASSOCIATION

Logo simple

L'Association Gadje-Voyageurs 64 (AGV64) a été créée en 1984 en Béarn. A l'origine, elle s'appelait ABGV, Association Béarnaise Gadje-Voyageurs. C'est à partir de 2007 que l'association prend une dimension départementale avec l'ouverture de l'Espace de Vie sociale à Bayonne. L’Association a pour but d’aider à la promotion sociale des Gens du Voyage dans le respect de l’identité culturelle.

SES ACTIONS

actions accueil

L'association œuvre à accompagner les familles de la communauté des Gens du Voyage domiciliées dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle peut également orienter et conseiller les personnes de passage dans le département. Les accompagnements, individuels ou collectifs s'articulent autour de 5 champs d'activités : l'Habitat, la Scolarité, l'Insertion sociale, la Santé et l'Insertion professionnelle.

DSC02005Suite à une enquête réalisée auprès des mères de famille de Landa Tipia, ces dernières ont exprimé leur souhait de sortir de leur lieu de vie et de s’épanouir autour de nouvelles activités entre femmes.

Au mois de juin, 2 femmes ont ainsi pu découvrir les ateliers couture de la ville d’Anglet. Depuis, l’une d’entre elles s’est inscrite et rejoint le groupe d’adhérentes tous les vendredis après-midi ; son projet personnel étant la création de vêtements pour enfants et la décoration de landaus.

A la rentrée, lorsque les enfants auront repris l’école, les autres femmes intéressées par la couture iront également découvrir les ateliers proposés par l’ESCM de Bayonne, qui ont lieu tous les lundis matin.

Toutes souhaitent acquérir les bases indispensables pour la confection d’un vêtement ou pour lui donner une seconde vie, apprendre à réaliser un patron et à se servir d’une machine à coudre, sur les conseils personnalisés d’une professionnelle.

Une première étape encourageante pour développer les propositions envers les femmes Manouches et favoriser sur du plus long terme leur accès à diverses activités collectives, telles que les loisirs, mais aussi le sport, en partenariat avec les structures locales.

La suite en septembre…

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter